Neuves-Maisons Ensemble Autrement

Rythmes scolaires

14 Novembre 2013 , Rédigé par Neuves-Maisons, Ensemble & Autrement

François BAYROU :

François BAYROU a jugé, jeudi sur France Inter, que la réforme des rythmes scolaires "ne serait pas mise en place en 2014 telle qu'elle est prévue", la qualifiant de "diversion" par rapport aux "vrais problèmes de l'Education nationale".

"Je pronostique que la réforme ne sera pas mise en place à la rentrée 2014 telle qu'elle est prévue", a déclaré François BAYROU au micro de France Inter. "On est en train d'entraîner le pays dans un débat, une controverse, sur un sujet qui n'est pas LE sujet de l'Éducation. Le problème, ce n'est pas les rythmes scolaires, c'est que les jeunes n'apprennent pas à lire", a-t-il analysé.

"Croire que faire un atelier de jeu de cartes une heure et demie le mardi après-midi, comme j'entendais ce matin sur votre antenne, ou fabriquer des scoubidous comme dans une école de Pau une heure et demie le vendredi après-midi, cela va apprendre aux jeunes français à lire, c'est évidemment à côté de la plaque", a assuré l'ancien ministre de l'Éducation nationale. "Une fois de plus, au lieu de prendre sérieusement, avec force, les problèmes fondamentaux de la crise de l'Education nationale, on est entré dans une diversion subie ou voulue qui fait que l'on n'aborde pas les sujets", a jugé le co-initiateur de l'Alternative.

"Les Maires font ce qu'ils peuvent mais n'ont pas les moyens", a-t-il poursuivi. "Un très grand nombre de communes ne sait pas comment faire. Comment voulez-vous recruter quelqu'un pour faire une heure et demie d'atelier par semaine ? Ça ne marche pas", a-t-il fustigé.

Pour lui, les rythmes scolaires sont "une question secondaire". "Le problème de l'école est fondamental et massif. Il est que 30% des élèves n'arrivent pas à avoir les outils fondamentaux qui permettent de se débrouiller dans la vie et dans le monde, devant une page de lecture, devant la compréhension d'un texte, devant le minimum de calcul ou d'Histoire qu'il faut pour être un adulte formé. Ça n'est pas des ateliers périscolaires, sur des sujets de distraction, qui changeront quelque chose à cette crise du système scolaire. On s'est trompé en voulant faire de ce sujet LE sujet de l'Education nationale depuis un an", a conclu François BAYROU

NMEA :

Notre groupe et lui seul, a regretté que la réforme ne s’attaque qu’à la forme et pas au fond. Aujourd’hui, personne ne s’émeut plus que nos enfants ne sachent pas lire, écrire et compter correctement à leur entrée en 6°.
Comment continuer l’apprentissage, comment acquérir de nouvelles connaissances dans de bonnes conditions lorsque les outils nécessaires ne sont pas maîtrisés ?
Passer son temps à rechercher des billets d’avion est une chose, mais s’intéresser au devenir des jeunes générations est notre priorité … mais à chacun à les siennes.

Partager cet article

Commenter cet article

interrogatif 23/11/2013 12:10

"Notre groupe et lui seul, a regretté que la réforme ne s’attaque qu’à la forme et pas au fond. Aujourd’hui, personne ne s’émeut plus que nos enfants ne sachent pas lire, écrire et compter correctement à leur entrée en 6°."

Bonjour les NMEA

C'est un poil démagogue, vous auriez pu écrire "ha c'etait mieux avant" ou encore "à notre époque tout se dérègle". Faite gaffe encore 2 ou 3 phrase de ce type et vous allez vous retrouver en maison de retraite.

Maujean Philippe 28/11/2013 20:28

Oui mais on cherche du charbon. Il ne vous a pas échappé que nos mines sont toutes fermées. Une fois importé d'Afrique du Sud, il y a la mise en chauffe et puis la mise en pression, etc ...
Ah ! cette vieille locomotive et en plus conduite par un vieux; J'vous l'dis, pas prête d'arriver la bête. Va bien nous couler une bielle en route

interrogatif 28/11/2013 20:07

en parlant de Guytou, vous avez vu ça y est il a lancé les festivités, il serait temps de démarrer la locomotive !! non ?

MaujeanPhilippe 28/11/2013 08:43

Avouez quand même que c'est pas chez "Guytou et les chics types" que vous pouvez avoir ce genre de débat? Du sérieux, de l'humour et pas de censure.

Maujean Philippe 27/11/2013 18:29

Cher Interrogatif,
Vous transformez aussi. Je ne fais qu’évoquer les fondamentaux, c'est-à-dire la lecture, l’écriture et le calcul. Qui sont les outils de base à l’acquisition de connaissances nouvelles, source d’épanouissement. Mon épouse qui est prof de math, pratiquement chaque année, doit réapprendre à des ados (à partir de 14 ans environ) les 4 opérations de base. Ce n’est pas que les enfants d’aujourd’hui en savent moins que ceux d’hier. Je crois même que ce serait plutôt le contraire. Par contre, ils ont accès à des choses différentes donc ils ont des connaissances différentes. Car le monde a évolué, de nouvelles technologies sont apparues, etc. Aujourd’hui chacun peut s’instruire seul, peut aller seul chercher l’information. Tout ça grâce au développement des technologies de diffusion de l’information. Vous sentez bien qu’il est encore plus nécessaire qu’avant de bien comprendre l’information distillée, de bien l’assimiler et parfois hélas de bien comprendre ce qui se cache derrière. Ensuite de bien transcrire avec les bons mots nos pensées, nos idées et nos convictions afin qu’aucune interprétation ne soit possible.
Je suis d'accord avec vous, les activités proposées aux enfants sont bien du fond mais ce fond n'est que la conséquence de la modification de la forme.
Je vous laisse le mot de la fin à la condition qu'il ne soit pas trop dur avec moi.
Le vieux dinosaure vous salue mais pas bien bas car avec mes douleurs, j'ai peur de ne pas pouvoir me relever.

PS : ne pleurer plus, le site ne fourni pas les mouchoirs

interrogatif 24/11/2013 11:17

je n'ai rien a rajouter, votre post est parfait, il y a de l'humour, de l'aventure, de la passion, j'ai même pleuré à la fin. J'adore ... enfin ça c'est sur la forme.

Sur le fond, vous transformez ma réflexion en inquiétude des parents sur la bonne éducation de leur enfant, ça s'est facile .... Le sujet n'était pas celui ci mais sur le fait de dire qu'avant l'éducation enseigné était meilleur. Je pense qu'il est facile de dire ce que vous dite pour appuyer l'argumentaire sur une discussion sur l'école hors en êtes vous sur que nos enfants de 6e en sache moins à leur age que les enfants de 6e d'il y a 20 ans? Enfin peut importe et de toute façon on s'en fout.
Pourquoi dites vous que la réforme ne s'attaque qu'a la forme et pas sur le fonds. Que proposez vous sur le fond ? Le fait de rajouter des extra-scolaires proposant des activités sportives et culturelles n'est il pas du fond ?